>>> ANSA / Le virus fait toujours peur, Apple reporte son retour au bureau

#ANSA #virus #fait #toujours #peur #Apple #reporte #son #retour #bureau

(par Gina Di Meo) – NEW YORK, 20 AOT – Apple appuie à nouveau sur le bouton pause à son retour au bureau. Selon les rapports de Bloomberg, l’entreprise de Cupertino a en effet décidé de garder ses salariés à domicile au moins jusqu’en janvier 2022, repoussant ainsi le retour qui était prévu en octobre. La décision a été prise en raison des craintes liées à l’augmentation des infections à Covid dues aux variantes du virus.

Apple avait initialement prévu le retour à la normale en septembre, mais a ensuite tout repoussé d’un mois. Maintenant, surtout à la lumière de l’agressivité avec laquelle la variante Delta se répand, la décision drastique d’attendre l’année prochaine. Si le retour est confirmé pour cette date, les salariés seront prévenus un mois à l’avance.

“Je suis consciente du sentiment de frustration que la pandémie ne soit pas encore terminée”, a écrit Deirdre O’Brien, l’une des vice-présidentes de Cupertino, dans une note aux employés. « Pour de nombreux collègues à travers le monde, cela a été une période de grande tragédie et de souffrance. Sachez que nous sommes tous ici pour nous soutenir les uns les autres en ces temps difficiles », ajoute O’Brien.

Depuis le début de la pandémie, la Silicon Valley a été à l’avant-garde pour faire avancer le front du travail à distance.

Twitter et Facebook en particulier ont été parmi les premières entreprises technologiques à obliger leurs employés à travailler à domicile dès le début de 2020. Apple, en revanche, a été l’entreprise qui a le plus résisté, de peur de perdre sa culture du travail en présence. Mais en juin dernier, plus de 1 800 employés ont écrit une lettre à Tim Cook affirmant que la présence forcée forcerait nombre d’entre eux à quitter l’entreprise.

Lorsque les employés seront invités à revenir, ils devront travailler au bureau au moins trois jours par semaine – lundi, mercredi et jeudi – tandis qu’il sera possible de travailler à distance les mercredis et vendredis. Apple n’a pas non plus prévu de fermer ses magasins, et n’a pas demandé de vaccination ni de test pour le moment contrairement à Google, Facebook, Uber ou Lyft. Cependant, l’entreprise a été contrainte de fermer l’un de ses magasins en Caroline du Sud après que plus de vingt employés se soient révélés positifs. L’obligation de porter un masque a également été réintroduite après son abolition en juin dernier.

Apple n’est pas la seule grande entreprise technologique à décider de reporter le retour au pouvoir en raison des variations. Les mêmes sont faits par Amazon, Microsoft, Google, Facebook et Twitter, ce dernier a été contraint de fermer ses bureaux à San Francisco et New York même pas deux semaines après la réouverture. .

contenu = “Amérique du Nord”