Cambodge : le dernier hiérarque khmer rouge nie son rôle dans le génocide

#Cambodge #dernier #hiérarque #khmer #rouge #nie #son #rôle #dans #génocide

– PHNOM PENH, 19 AOT – Khieu Samphan, 90 ans, dernier survivant des hiérarques du régime sanglant des Khmers rouges de Pol Pot au Cambodge, nie avoir joué un rôle dans le génocide, pour lequel il a été condamné à la réclusion à perpétuité en premier instance par un tribunal sous l’égide de l’ONU.

“Je rejette catégoriquement l’accusation selon laquelle j’avais l’intention de commettre les crimes. Je ne les ai jamais commis”, a déclaré Samphan lui-même à l’issue de l’audience devant la cour internationale devant laquelle il a fait appel dans l’espoir de faire annuler la condamnation. Son avocat a réitéré que lors du procès, au cours duquel il a été reconnu coupable en 2018 de génocide contre les minorités vietnamiennes et les musulmans cham au Cambodge, des preuves et des témoignages “sélectifs” ont été apportés, en omettant ceux en sa faveur. Puis il a ajouté démissionné, compte tenu de son âge : “Ma peine est symbolique et n’est pas basée sur mes actions en tant qu’individu. Mais peu importe ce que vous décidez, je mourrai en prison”.

Le verdict en appel est désormais attendu en 2022.

Plus de 100 témoins en trois ans de procès ont relaté en détail les atrocités de toutes sortes commises pendant le régime communiste radical des Khmers rouges entre 1975 et 1979, sous lequel au moins deux millions de personnes ont été tuées et qui a été renversé par l’invasion par partie du Viêt Nam.

Les deux seuls survivants qui ont été condamnés à une peine en 2018 étaient Samphan et Nuon Chea, surnommé “Frère numéro deux”, en tant que bras droit de “Frère numéro un”, c’est-à-dire Pol Pot. Nuon Chea est décédé plus tard en 2019. .

contenu = “Asie”