La Chine interdit les chansons de karaoké au contenu « illégal »

#Chine #interdit #les #chansons #karaoké #contenu #illégal

À partir du 1er octobre, les chansons dont le contenu est considéré comme « illégal » dans les clubs de karaoké du pays seront interdites en Chine. Cela a été annoncé par le ministère de la Culture et du Tourisme précisant qu’une « liste noire » sera créée qui couvrira les passages qui mettent en danger l’unité nationale, la souveraineté ou l’intégrité territoriale. Les personnes fournissant du contenu aux salles de karaoké ont été invitées à examiner les chansons et à signaler les chansons « potentiellement dangereuses » au ministère.
Parmi les autres chansons interdites figurent celles qui incitent à la haine ethnique et à la discrimination ethnique ; chansons qui mettent en danger la sécurité nationale ou nuisent à l’honneur et aux intérêts nationaux, celles qui violent les politiques religieuses de l’État, qui promeuvent l’obscénité, le jeu, la violence et les crimes liés à la drogue, ou incitent au crime.
Il existe près de 50 000 lieux de divertissement en Chine, tels que les bars karaoké, avec une bibliothèque musicale de base de plus de 100 000 chansons. Ce n’est pas la première fois que Pékin interdit les chansons des clubs de karaoké. En 2015, le ministère a publié une liste noire de 120 chansons qui « affichent des obscénités, de la violence, des crimes ou portent atteinte à la moralité sociale ».

contenu = “Asie”