L’audience d’extradition de « Lady Huawei » est close au Canada

#Laudience #dextradition #Lady #Huawei #est #close #Canada

– OTTAWA, 18 AOT – Après près de 1 000 jours de différends juridiques et de rixes diplomatiques, le nouveau cycle d’audiences devant un tribunal canadien pour l’examen de l’éventuelle extradition vers les États-Unis de Meng Wanzhou, également connue sous le nom de Lady Huawei.

La femme, la directrice financière de Huawei ainsi que la fille de son fondateur et président Ren Zhengfei, a été arrêtée en décembre 2018 sur un mandat des États-Unis, qui souhaiteraient la juger pour fraude bancaire et complot pour prétendues relations d’affaires de sa société, via une filiale, avec l’Iran.

Heather Holmes, juge en chef de la Cour suprême de la Colombie-Britannique, a déclaré que le 21 octobre fixerait une date pour prononcer sa peine.

Si elle est transférée aux États-Unis pour y être jugée et reconnue coupable, elle risque une peine de plus de 30 ans de prison. Aujourd’hui, Meng Wanzhou vit en probation au Canada et est constamment surveillée par un bracelet électronique. .

contenu = “Amérique du Nord”