Le festival de la culture numérique enquête sur la pandémie et la vie associée

#festival #culture #numérique #enquête #sur #pandémie #vie #associée

– MODÈNE, 20 AOT – Aujourd’hui aucune personne ni aucune communauté ne vit dans un même environnement mais, au contraire, toutes les existences individuelles et sociales sont traversées par des flux et des relations qui nous poussent à vivre dans plusieurs environnements à la fois. C’est la direction dans laquelle entend aller le festival de la culture numérique ‘Modena Smart Life’ promu par la municipalité, qui dans l’édition 2021, du 23 au 26 septembre, revient avec des rencontres en face-à-face et, avec le titre ‘Environnements : numérique, écologique, social’, entend enquêter sur ce type de réalité à la lumière de ce qui s’est passé avec la pandémie et de ses effets sur la vie associée.

Le programme comprend 54 rendez-vous et des dizaines d’intervenants : lors de la réunion inaugurale, intitulée ‘Eartphonia’, le président de la Fondation San Carlo Giuliano Albarani s’entretiendra avec le fondateur de la Subsonica Max Casacci. Les initiatives du festival se déploieront ensuite à travers quelques axes thématiques qui viseront à couvrir les différentes problématiques qui traversent les relations entre écologie, numérisation et socialité. Les conférences ‘Après la mondialisation’ du sociologue Paolo Perulli (organisées par la Fondation Collegio San Carlo et le Mulino), ‘Frate Sole et Sora Luna’ de l’évêque Erio Castellucci, c’est la durabilité. Une révolution sur la consommation, la pauvreté et les inégalités’ par l’économiste Andrea Segrè.

L’objectif du Festival est de réfléchir sur les imbrications et les relations entre ces différents environnements, aujourd’hui toujours interconnectés les uns aux autres, présentant également des expériences concrètes d’innovation dans différents domaines d’action (Administration publique, formation, durabilité environnementale, industrie, territoire urbain , production culturelle).

En effet, expliquent les promoteurs, « ce n’est qu’en corrélant étroitement ces trois aspects – naturel, social, numérique – que nous pourrons créer des milieux de vie plus accueillants et confortables, basés sur la coexistence de réseaux « physiques » et de réseaux technologiques.

.

News”Livres – Le livre sur la place”