Livres, Claudia Durastanti sera la commissaire de La Tartaruga

#Livres #Claudia #Durastanti #sera #commissaire #Tartaruga

– ROME, 11 AOT – L’écrivain et traductrice Claudia Durastanti, auteur du roman de révélation ‘La straniera’ (Le navire de Thésée) avec lequel elle est entrée dans les cinq niveaux du Prix Strega 2019, sera la commissaire de La Tartaruga, la maison d’édition d’historiens fondée en 1975 par Laura Lepetit, décédée le 6 août 2021. C’est ce qu’a annoncé Elisabetta Sgarbi, directrice générale de La nave di Teseo.

« Depuis plusieurs mois, nous raisonnions avec Mario Andreose et Eugenio Lio sur la nécessité de redonner une identité autonome à La Tartaruga, une véritable maison d’édition, qui chérirait son histoire mais pourrait parler à de nouveaux lecteurs et, en même temps se distinguait, dans sa proposition éditoriale, de La nave di Teseo, en dialoguant avec elle.

Claudia Durastanti, auteur de ‘La straniera’, traduit dans plus de 15 pays, nous a semblé la figure la plus appropriée pour cette entreprise, pour la formation, pour la perspective internationale, pour l’histoire personnelle, pour la passion et l’engagement », explique Sgarbi.

Dirigé par Laura Lepetit jusqu’en 1997, date à laquelle la marque et le catalogue ont été vendus à Baldini & Castoldi, et sont devenus une partie de La nave di Teseo en 2017, La Tartaruga par la volonté de la fondatrice n’a publié que des livres pour femmes et a construit un catalogue de grands auteurs et Des lauréats du prix Nobel tels que Doris Lessing, Margaret Atwood, Nadine Gordimer, Barbara Pym, Virginia Woolf, Gertrude Stein et Alice Munro.

“Je n’aime pas l’idée de renaissance – rien n’est mort – ni celle de relancer : je connais un mot qui implique un défaut antécédent, comme si quelque chose avait mal tourné ; c’est au fond un concept de marketing. le temps : Lepetit a inventé quelque chose qui n’existait pas avant, il s’agit de traduire son intuition dans le présent” raconte Claudia Durastanti qui est née à Brooklyn en 1984. Avec son premier roman ‘Un jour je viendrai jeter des pierres à ta fenêtre’ en 2010 a remporté le prix Mondello Giovani. Viennent ensuite “A Chloé, pour les mauvaises raisons” et “Cléopâtre va en prison”. Elle a été boursière italienne en littérature à l’Académie américaine de Rome et est l’une des fondatrices du Festival de littérature italienne de Londres. .

contenu = “Livres”