Plus de danses et de rassemblements, nouvelle fermeture pour la discothèque de Rimini

#danses #rassemblements #nouvelle #fermeture #pour #discothèque #Rimini

– BOLOGNE, 15 AOT – La discothèque Ecu à Rimini s’arrête toujours. Après l’arrêt de cinq jours imposé à ces milliers de personnes trouvées en train de danser, le 7 août dernier, en violation des règles anti-Covid, la salle de via Pradella – selon ce qui a été appris – devra à nouveau s’arrêter : hier soir dans le structure c’était des centaines de jeunes – bougeant au rythme de la musique, rassemblés et sans masques – découverts par les agents de la Police d’Etat et de la Police Locale, qui sont intervenus sur recommandation des habitants du quartier qui se sont plaints de musique très forte venant de la structure où elle était programmée, a également annoncé sur les réseaux sociaux, une soirée punk-rock.

Avec la musique arrêtée, la police a contrôlé le club et les clients. Comme le rapportent les médias locaux de Rimini, deux garçons ont été arrêtés avec de modestes quantités de drogue et signalés comme consommateurs tandis que des sachets de haschich, de marijuana, de cocaïne et de MDMA ont été retrouvés au sol pour un poids total de 40 grammes. Pour la discothèque, donc, une nouvelle suspension de la licence a débuté pour 5 jours suite à la violation des règles anti-covid à laquelle s’ajoute la proposition à la préfecture de police de Rimini d’une fermeture sur la base de l’article 100 du Tulps, puisqu’elle a été trouvé, pour la deuxième fois, de la drogue dans la chambre. .

contenu = “Chronique”