Post Polyclinique Foggia "Pas de vax, pas de fête", pleuvoir des insultes

#Post #Polyclinique #Foggia #quotPas #vax #pas #fêtequot #pleuvoir #des #insultes

– FOGGIA, 20 AOT – Une photo sur laquelle des médecins et du personnel de santé de la Policlinico di Foggia tiennent des pancartes sur lesquelles sont écrits “Buon Ferragosto, No Vax No Party”, publiée sur la page Fb de l’hôpital le 15 août dernier, suscité de nombreuses polémiques et commentaires négatifs. Jusqu’à il y a quelque temps, nous étions considérés comme des “anges gardiens” et maintenant – nous lisons dans un autre article de la Policlinico, “nous devons nous défendre dans les salles de classe virtuelles des plateformes sociales contre la vraie boue et les vrais hôtes de penseurs raffinés sans vax”.

Les médecins avec pancartes sont définis comme « rien dans les couloirs qui ne s’occupe pas des malades » ; d’autres internautes spéculent qu'”il n’y a pas tant de travail : et nous vous payons avec notre argent”, commentent-ils. Dans d’autres commentaires d’« extrémistes no vax », tels qu’ils sont définis par l’hôpital, on lit : « Je ne me vaccine pas et si je tombe malade tu me traites comme les autres, encore mieux que les autres, avec plus de professionnalisme et plus d’amour parce que mes impôts servent à payer mon traitement et vos salaires… ».

De la Polyclinique ils précisent que “‘No party, no vax’ fait suite à une communication nationale et régionale sur le choix de se faire vacciner” et qui certainement “n’est pas le résultat d’une réflexion juridique inspirée de la Policlinico Riuniti. Pour le reste – ils ajouter – nous tenons à souligner que désormais les menaces, les blasphèmes ou les insultes ne seront plus tolérés”. Enfin, la Polyclinique rappelle que “82% des patients hospitalisés ne sont pas vaccinés. Déchaîner la colère contre la science semble être le nouveau sport de 2021 auquel on ne veut pas participer”. .

contenu = “Chronique”