Trevisani, un nouveau défi chez Mediaset, pas pour la gloire

#Trevisani #nouveau #défi #chez #Mediaset #pas #pour #gloire

– ROME, 20 AOT – Dans la valse des commentateurs et commentateurs liée à la réorganisation des droits TV, le passage de Riccardo Trevisani de Sky à Mediaset est parmi ceux qui ont fait le plus d’actualité. Le journaliste romain de 41 ans explique à l’ANSA la raison de ce choix après 17 ans passés à la télévision par satellite.

“C’est un choix lié à l’envie de vivre une expérience différente, je pense avoir le bon âge pour tenter une nouvelle aventure. Mediaset a été bon dans la manière dont il a mis en avant la proposition, qui s’est concrétisée en quelques jours” . Le passage à la télévision gratuite lui garantira une audience plus large et une plus grande popularité… “La dernière chose à laquelle je pense, c’est la popularité, je suis assez timide. Si je vois quelqu’un qui veut prendre une photo avec moi, Je prends une autre voie. J’ai toujours rêvé de travailler dans un grand diffuseur, mais j’ai commencé à l’âge de 13 ans à faire des commentaires dans ma chambre, en pensant justement à la radio, pas à la télé ».

Comment jugez-vous la suite du déballage de l’offre télévisuelle ? “Ce n’est qu’une question d’habitude, malheureusement nous sommes un pays avec des problèmes structurels, qui n’est pas jeune et qui change vite. Cependant, il n’y a pas de situations complexes, peut-être que la difficulté ne peut être que de choisir Amazon plutôt que la diffusion gratuite directe de Mediaset . ou sur le satellite Sky, mais – je le répète – c’est juste un problème d’habitude”. La multiplication des opérateurs TV ne risque-t-elle pas de remettre en cause la pérennité économique des entreprises ? “Le système du football, s’il est bien géré, peut tout supporter, partout où il y a plus de joueurs. Nous devons tous aller dans la même direction, au contraire il y a souvent des divergences même en Ligue”. .

contenu = “Télé”